Unsplash caitlin-venerussi-wLysMPPqTWs-u

Les diplômes

shutterstock 523081918-huge.jpg

UNE DOUBLE FORMATION

La Ferme Ecole Graines prépare au métier de maraîcher-primeur.

Au cours de ses 3 années à vivre et à être formé à ce métier, l’élève sera préparé aux diplômes professionnels d’Etat :

 

- du CAP primeur ;

- et du titre professionnel d'ouvrier de production horticole (maraîchère). 

Avec cette double formation, l'élève acquiert des compétences complémentaires et différenciantes lui garantissant : 

- une connaissance complète de la filière des fruits et légumes frais et des végétaux  ;

- une polyvalence professionnelle, étant ainsi doté d'une maîtrise de la production, de la préparation, de la transformation et de la vente ; 

- un emploi durable

 

LE CAP PRIMEUR 

Le Certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est un diplôme professionnel national délivré par le ministère de l'Education nationale qui se prépare généralement en 2 ans.

 

Le CAP primeur permet l'acquisition des techniques et savoir-faire suivants : 

1 - Approvisionnement, stockage et préparation des fruits et des légumes  :

- réception, stockage, sélection et préparation en vue de la mise en vente ;

- réalisation d’une offre complémentaire (découpe, emballage, corbeille, créations artistiques, jus, soupe, etc.).

2 - Mise en valeur et vente des fruits et légumes :
- contrôle, hygiène, mise en place de l'étal, affichage ;
- conseil client et vente des fruits et des légumes ;
- tenue de la caisse ;
- participation à l’animation du point de vente.

 

Le programme comprend également des enseignements généraux (français, mathématiques, etc.).

 

Un examen final en fin de formation atteste de la bonne assimilation des compétences.

 

LE TITRE PROFESSIONNEL
D'OUVRIER DE PRODUCTION HORTICOLE 

Le titre professionnel, délivré par le ministère chargé de l'Emploi, est un diplôme de niveau équivalent au CAP qui se prépare en une année en vue d'exercer un métier précis.

 

Le titre professionnel d'ouvrier de production horticole (maraîchère) permet d'acquérir des compétences et des gestes professionnels pour : 

1 – Multiplier des végétaux en production horticole : semer, bouturer, greffer, marcotter ou diviser des végétaux.

2 – Mettre en place et assurer le suivi de cultures de végétaux  : protéger les végétaux des parasites, maladies et adventices ; mettre en place une culture hors-sol ou en pleine terre de végétaux ; assurer les apports en eau et en élément fertilisants ; réaliser les opérations culturales sur des végétaux).

 
3 – Réceptionner, préparer et conditionner des végétaux, conseiller la clientèle  : identifier un végétal et contrôler son état sanitaire ; préparer et conditionner des végétaux en fonction d'une consigne orale ou d'un bon de commande ; aider et conseiller la clientèle pour l'achat de végétaux.

 

Un examen final en fin de formation atteste de la bonne assimilation des compétences.

 

pexels-markus-spiske-1268101.jpg
shutterstock_1836355450.jpg
pexels-pixabay-161440.jpg

LES METIERS 

 

Dans les secteurs de la production, de la préparation/transformation, de la vente de fruits et légumes frais et de végétaux :

- Employé dans  les commerces de détail (primeurs, marché de plein vent, vente à la ferme), rayons fruits et légumes de grande surface ou magasin spécialisé (magasins bio ou multifrais), en jardinerie ou en centrale d'achat (grossiste, expéditeur, producteur).

- Maraîcher, horticulteur au sein : d'entreprises de production horticole ou maraîchère ; d'entreprises
du paysage ; de jardineries ; de pépiniéristes ; de collectivités.

- Employé pour la création, le suivi, l'entretien de jardins ou paysages comestibles de particuliers, d'entreprises ou de collectivités au sein d'entreprises du paysage ou de service à la personne et de collectivités.

 

Après quelques années d'expérience, une évolution est envisageable vers des postes :

- d'encadrant technique ;

- d'adjoint du primeur ou de chef de rayon ;

- de chef de culture.

Pour celles et ceux qui ont un esprit entrepreneurial, ils pourront s'orienter vers la création ou la reprise d'un commerce ou d'une entreprise.

QUE FAIRE APRES ? 

Après un CAP et un titre  professionnel, diplômes professionnels d’Etat, il est possible :

- de poursuivre des études menant à un bac professionnel ;

- d'acquérir une autre spécialisation professionnelle ;

- de rentrer dans la vie professionnelle en étant rapidement opérationnel.